Interview spécial "vivre mieux avec moins"

Interview spécial "vivre mieux avec moins"
-
WAHIBA NESRAOUI, 
 Développeur de potentiel humain depuis 2013, spécialiser dans le développement de l'estime et la confiance en soi.

Pour aller plus loin: Pour aller plus loin https://www.wahiba-nesraoui.com/ contact par téléphone: 06 58 86 98 74

Question 1 : Pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours?

Je suis une passionnée de nature, comme je le dis souvent la terre est notre mère, une puissante source de bien être et son pouvoir est illimitée. Un peu comme si elle était programmée pour être au service de tout ce qu'elle porte et pour cela, je lui suis très reconnaissante. Je considère la nature comme étant une excellente formatrice, un exemple doté d'une profonde sagesse, elle est extrêmement économe et ses processus de régénérescence sont inimitables. Il est d'ailleurs grand temps pour l'humain de pratiquer le biomimétisme si nous voulons désencombrer nos vies, progresser et trouver la paix intérieure.  Je suis également passionnée de psychologie humaniste et de science religieuse. La psychologie m'a toujours appelé, très tôt, je savais ce que je voulais seulement aucune filière à ma portée ne considérait l'importance de la spiritualité, de la nature ou de l'humanisme avec des méthodes d'apaisement suffisamment naturelles, concrètes et surtout efficaces pour me convaincre à rester sur les bancs de la fac. Les psychologies de développement, sociale, expérimentale etc... sont très intéressantes mais non concluantes à mon sens. La psychologie positive, la neuropsychologie et les méthodes alternatives ne sont pas encore en vogue. Nous sommes en 1999. Je quitte sans regret les théories Freudiennes pour 10 ans dans le tertiaire où j'ai appris énormément de chose. Puis je réalise le voyage le plus riche de ma vie où lors d'un séminaire je découvre les bases du développement personnel. Je rentre en France avec enfin le sentiment d'avoir trouvé ma voie. Je fais une école de coaching structurel à Paris avec un excellent professeur en 2013, je perfectionne mes méthodes d'accompagnement en me spécialisant dans l'étude des personnalités. Et je renais à travers cette passion pour l'humain. Depuis je vis mon bonheur professionnel.  Je suis développeur de potentiel humain et je forme à plusieurs de technique de connaissance de soi avec une approche basée sur l'estime et la confiance en soi.

Question 2 : Nous vivons dans une société dans laquelle la surconsommation est constamment encouragée et présente dans notre quotidien. Nous sommes constamment sollicité que nous le voulions ou pas, comment se détourner de cette superficialité ?

Bien que se détourner de cette surconsommation n'est pas toujours prévu dans les programmes éducationnels, prendre conscience de la superficialité dans laquelle nous vivons est pour moi une priorité.  Sortir du conditionnement pour entrer dans le « vrai » se révèle être un véritable travail sur soi. Il arrive à tout le monde d'être naïf, car certes les vendeurs de mode et des publicités ont très bien compris le fonctionnement du cerveau c'est pourquoi l'emprise est notoire.  La psycho marketing nous fait consommer parfois sans principe, juste parce que notre mémoire a enregistré de manière complètement inconsciente des informations que nous utilisons lors de nos achats.  La question est sérieuse et nous sommes tous apte à agir pour évoluer vers plus de naturel. Alors comment être satisfait de sa vie sans tomber dans le piège de la superficialité ? Pour y répondre, il faut déjà apprendre à vivre sainement, être à l'écoute de nos besoins. Vivons-nous de manière écologique à notre santé psycho émotionnelle ou pas, nos habitudes sont-elles bienveillantes ou  auto-malveillantes ?

Se connaître est indispensable, donner un vrai sens à notre vie, ne plus être dupe et accepter le changement, développer notre propre créativité, nous nourrir de beauté, d'amour et de vie, développer notre force de conviction, acquérir la science et le savoir utile à notre propre bien être et celui des autres, en somme être soi. Une véritable pause, un retour à soi. Une sorte de connexion avec notre propre essentiel, l'écoute intérieure active s'apprend. Lâchons prise pour ne plus être des consommateurs « esclaves » et devenir des consommateurs « libres et responsable » Cela n'est pas toujours aisé mais accessible à tous.  D'ailleurs de plus en plus de personnes vivent déjà beaucoup mieux avec beaucoup moins.

Question 3 : Quels sont les conseils que vous pouvez donner pour vivre avec peu mais mieux?

Il est vrai que nous polluons notre planète tout comme nous polluons notre corps notamment par des excès que nous banalisons avec le temps. Nous détruisons l’anti-système tout comme nous détruisons notre santé par nos habitudes nocives : les déchets pétroliers éjectés dans les eaux des océans comme les vaccins injectés dans les veines des nourrissons, le système immunitaire de l'humanité qui s'affaiblit comme les coraux qui ne se reproduisent plus, l’excès de sucre, de sel, de micro onde, d'écran, de médicament, de gaz à effet de serre, etc... Cela indique bien que quelque chose ne tourne pas rond. En revanche, il est important que chacun se sente libre de vivre et de consommer selon ses propres besoins.

Pour consommer mieux, il faut se connaître mieux. Je vais rester  dans mon domaine et partager avec nos lecteurs mon opinion d'un point de vue psycho thérapeutique.

C'est vrai qu'il n'est pas toujours facile d'identifier nos réels besoins quand nous ne vivons pas pour soi. Pire encore quand nous considérons comme étant égoïste le fait de penser d'abord à soi. Alors que pour être efficacement généreux et bienveillant avec l'autre, il faut déjà l'être avec soi même. Un autre exemple qui nous empêche de vivre pour soi : la peur de décevoir ou de se sentir rejeté. D'un point de vue plus général : comment identifier nos réels besoins quand nous nous soucions de la compétition au lieu de la compétence ? Comment trouver la paix intérieure quand le désir du « toujours plus »  nous voile les yeux ? 

Prenons l'exemple de Martine qui ressent le besoin (non pas l'envie) de faire du shopping presque tous les jours. Bien qu'elle n'ait plus de place où mettre ses vêtements, elle ne réagit pas et ressent encore le besoin de faire les magasins. Martine est peut être satisfaite de ses achats sur le moment mais est ce que ce shopping l'aide  a évoluer ?  Prenons également l'exemple de Stan, homme sensible de 40 ans qui fume et bois de l'alcool après chaque journée de travail. Pourtant il aime bien son job. Les problèmes de santé se font ressentir et tous les soirs, il se promet d'arrêter de boire le lendemain mais ne sait pas comment apaiser ses difficultés.

Évidemment, en cas de malaise, de passage à vide ou de mal être, nous allons vers ce que nous connaissons, vers ce qui nous est accessible. Alors qu'il existe un tas de solution pour ne plus « se remplir » de manière dépensière, inutile ou destructrice.

Consacrer du temps pour soi et avec soi est essentiel. A nous de nous désencombrer la vie, faire de l'espace dans notre vie intérieur, le cerveau en a besoin, dans nos maisons, et nos relations. Éteignons nos écrans, mettons notre temps au profit de notre bien être,  exerçons un travail, une loisir, un sport qui nous apporte plus de plaisir que de contrainte. En somme, décidons de vivre heureux pour nous et pour rependre des énergies positives autour de nous.

La culture asiatique a beaucoup à nous apprendre sur la question car elle repose sur le calme intérieur. Et le calme intérieur se gagne grâce à une vie simple ;

En effet, la simplicité est une vertu qui nous permet de vivre avec peu mais mieux. Et cela ne veut absolument pas dire, ressembler à Mr et Mme tout le monde ou bien se priver. Pas du tout.

Vivre simplement c'est vivre avec moins et dans le respect de soi, des autres et de son environnement, c'est adopter des comportements et des centres d’intérêts qui nous relient à notre nature profonde.

Apprendre à se satisfaire, trouver son équilibre et donner généreusement à la planète par des gestes responsables et écologiques. Voilà des attitudes qui feront évoluer notre mentalité de consommateur.  Le tout est d'adopter un comportement éco-responsable pour les bonnes raisons... non pas pour des intérêts politiques, ou financiers, ou même pour faire valoir sa différence. C'est par profonde conviction que les choses changent. Pour cela, nous devons nous intéresser à notre santé spirituello psycho émotionnelle. Quand par exemple nos achats ont le goût de l'indispensable, de l’utile ou du nécessaire, nous nous sentons plus intelligent.

Malheureusement, encore beaucoup d'entre nous consomment inutile, toxique voir mortel. Posons nous les bonnes questions. C'est là que l’intérêt de mieux se connaître, mieux se comprendre, pour mieux respecter son temps, son argent (parfois durement gagné) respecter sa vie et surtout se respecter soi même ... prend tout son sens.

Poser de la conscience sur le fait que nous sommes fait d'énergie, de liquide et d'argile. Et que cet ensemble que constitue les êtres que nous sommes, fait partie intégrante de tout un système cosmique vivant. Mais qu'en plus de cela nous ressentons des émotions et notre société est curable dès lors où nous prenons suffisamment en considération l'importance de nourrir sainement et de façon écologique nos émotions. Comprendre pourquoi sommes nous là et comment vivre heureux et en harmonie nous permet d'identifier nos réels besoins.

De ces besoins découlent nos valeurs. Ensuite à nous d'être suffisamment en connexion avec notre monde intérieur pour écouter ce qu'il a à nous dire. Car je pense que l'extraordinaire machine sensible que nous sommes dit beaucoup plus vrai que certaines sources d'information auxquelles nous sommes connectés en permanence.

Adapter notre environnement de vie ainsi que nos habitudes au fonctionnement mécanique de notre cerveau est bien plus écologique donc beaucoup moins stressant moins destructeur que pousser notre cerveau à s'adapter aux habitudes de vie non respectueuse de nos besoins naturels. Je veux dire que vivre dans un environnement sans même connaître la  structure naturelle et fonctionnelle de notre cœur, de nos tripes et de notre cerveaux n'est pas un comportement intelligent, ni bienveillant. C'est plutôt une forme de dictature qui programme l'humain à plus de productivité et moins d'esprit critique... en conséquence l’insouciance s'installe insidieusement. Voilà entre autre ce qui nous pousse à consommer davantage : nos besoins sont négligés.
Un autre point qu'il me semble important de souligner : plus nos besoins sont négligés et plus nous développons des maladies, nous nous dispersons.

Le sentiment de non satisfaction prend sa place et il nous faut rapidement compenser, combler le vide. Il ne reste plus assez de place pour la réflexion car le stress s'empare de notre espace mental, les solutions durables et constructives n'émergent pas. La lobotisation est lancée, s'occuper du manque devient urgent. Notre essentiel passera après, et c'est ainsi que la conscientisation est sans cesse remise au lendemain.

Consommer intelligemment nous fait forcément consommer peu mais mieux et cela vient une fois que nous avons décidé de faire de notre passage sur terre, un passage utile et écologique à notre santé physique, psycho émotionnel et spirituelle. Il est en de même pour la consommation de notre temps … Sortir de l'aliénation ou nous libérer de certaines obligations que nous nous imposons à nous même est je pense une question d'estime de soi.

Laisser un commentaire:

Autres articles:

Les zéro-gâchis des grandes surfaces: sauver les tomates et les poivrons aux dates de péremptions avancées afin de réaliser une belle Fefla marocaine!

FeuilleTemps de lecture: 3 minutes
Fleur verteQuésaco?

La Fefla marocaine est une recette star, ce plat coloré et gourmand du Maghreb se cuisine épicé. Bonne nouvelle, elle est assez simple à réaliser est et compatible avec les régimes suivants: végan, végétarien, sans gluten et sans lactose.

Fefla marocaine recette anti-gaspi
Propriété de l'image: My Planedenn

Les points positifs: Nous avons pu sauver des tomates et quelques poivrons bien abimés, le tarif proposé par les grandes surfaces est globalement intéressant (-30%).

Les points négatifs: Quelques tomates sont pratiquement périmés, elles baignent dans leur jus néanmoins elles sont récupérable. Il suffit simplement de couper la partie inutile!

--------------> Durant la cuisson beaucoup d' eau s'échappe des légumes, on a du supprimer l’excès mais tout vas bien on continue!
Friture poivron
Ça nous a pris 1h30 de réaliser ce plat, c'est convivial à préparer avec plusieurs personnes! c'est vraiment très très bon! Le plus long est de cuire les poivrons et les retourner régulièrement. Vous verrez d'autres versions de cuissons comme celle de les mettre directement au four.
Pour optimiser le temps consacrez: réaliser en grande quantité et de le mettre au congélateur. Quoi de mieux que de servir ce plat en hiver avec un poulet grillé citron confit olive et du pain maison marocain.
fleur épuréLa recette réalisée par notre équipe:
Ingrédients:
4 poivrons, 6 tomates, 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, 4 gousses d'ail, paprika, cumin, sel, poivre.
Nombre de personne: 4
-
  • Faire Frire les poivrons et les retourner de temps en temps, en attendant que les poivrons s'affaissent faite revenir dans un poêle l'huile d'olive, les tomates couper en dés, les gousses d'ail, le paprika, le cumin, le sel et le poivre..
  • Retirer les poivrons.
  • A l'aide d'un couteau supprimer la peau et couper en petits morceaux, incorporer le tout dans le poêle est mélanger délicatement à feu moyen pendant une vingtaine de minutes.

    FeuilleC'est prêt!

fleur verteLes bienfaits de ce plat généreux en goût

Vous êtes ce que vous mangez!
  Bien se nourrir permet d'être bien dans sa tête, bien dans son corps. Non non, ce n'est pas des citations bateaux que l'on vous partage pour enjolivez nos écrits, ce sont des règles universelle simple, facile à appliquez aux quotidiens :-)
Les poivrons sont de saisons de juin à novembre, il faut toujours ôter les graines, certains peuvent être toxiques. Ce légume fait partie des aliments les plus riches en antioxydants. Sa teneur en vitamine C est exceptionnelle: 100 grammes apportent près de 2 fois les apports recommandés par jour!
-
Les tomates sont de saisons de Juillet à octobre, ce fruit protège du cancer de la prostate. Pour bénéficier de la substance impliquée, le lycopène, il est nécessaire d'ajouter de l'huile d'olive comme indiqué sur notre recette. La lycopène se libère à la chaleur de son action potentialisée par cette d'un corps gras.
Parlons de l'ail maintenant, (on à pris l'habitude d'en manger 1 à 2 tous les 15 jours), l'ail est de saison toute l'année.
Elle se conserve plusieurs mois dans un endroit sombre, sec, frais, aéré. Pour information, plus il vieillit moins il est bon, il est inutile de le congeler et se mange cru.
-
L'ail est si bénéfique qu'il est à la frontière entre l'aliment et le médicament. Il est extrêmement protecteur pour le cœur, il fluidifie le sang, baisse la tension et le taux de cholestérol, est très antioxydant. Il protège de l'infarctus et de l'attaque cérébrale.  Il prévient aussi la survenue des cancers. Les consommateurs réguliers voient leur risque de développer un cancer de diminuer de moitié! 
fleur verteAttention!
Au delà de 3 gousses par jour, l'ail cru peut être toxique. Au dessus du seuil des 8 gousses, c' est l'hémorragie gastrique.
fleur verteL'astuce 0 déchet pas bête!

Les produits zéro-gachis achetés en grandes surfaces sont dans des sacs plastiques, si vous avez pris l'habitude de les mettre de côté, sur la toile vous trouverez de magnifiques créations à réaliser soi-même afin de leur donner une seconde vie.
FeuilleAstuce trouver sur le net:
Menuisez-vous de votre crochet afin de fabriquer cette corbeille.

fleurQuelques conseils pour s'équiper durablement 

Nous avons opté pour une mijoteuse en pierre, vous pouvez utilisez des matières durables bon pour la santé et durable tel que l'inox 18/10, seul inconvénient sa mauvaise conductivité de la chaleur, toutefois ça reste un investissement durable et économique. Nous vous proposons de profiter des produits de la nouvelle boutique Bretonne issue de l'économie sociale et solidaire en phase émergence :
Mijoteuse en acier inoxydable
FeuilleNos objectifs:
My planedenn donne la possibilité aux usagers bénéficiant de ressource minimum avec un suivi d'insertion professionnalisant de bénéficier de ces produits à des tarifs symboliques. Nous démocratisons et universalisons les produits de premières nécessités  en luttant contre la précarité menstruelle à travers une approche de prévention et sensibilisation au zéro-déchet. Notre second objectif est de porter des emplois en région Bretagne en facilitant l' intégration des personnes les plus éloignées du monde professionnel à travers notre atelier de création de film alimentaire végan issue du recyclage 100 % local.
Renvoyez-nous entièrement vos emballages afin de leur redonner une seconde utilisation.
 
 MY planedenn boutique bretonne
Autre source: La santé 100 % nature d' Anne DUFOUR, éditions LEDUC.S

Les risques cancérigènes ! Comment supprimer le dépôt toxique sur les aliments et eviter de les contaminés

Poele et rêvetement cancérigène et aliment contaminé, connaitre les matériaux durable sain et écologique

 

My Planedenn est une boutique engagé véhiculant des principes tels que l' équité, l'ouverture, l'intégration, la solidaritéBASE INOX OU ALU?

La structure des poêles peut être en aluminium ou en inox. L'aluminium est un bon conducteur de chaleur, il la répartit très bien sur toute la surface. A l'inverse, l'inox est un mauvais conducteur de chaleur, c'est pour cette raison que les poêles en inox contiennent presque toujours un fond en aluminium.L'inox est très facile d'entretien,il est aussi stable et ne s'abime pas avec le temps ce qui explique qu'il est plus cher que l'aluminium. L'aluminium nous l'avons vu, est un matériau controversé puisqu'il pourrait favoriser un certain nombre de pathologies.

Attention aux danger des poelesPar définition, un revêtement, ça s'abime. Et lorsqu'il n'y a plus le revêtement, c'est l'aluminium qui se retrouve au contact des aliments. Donc même masqué sous un revêtement, mieux vaut éviter l'aluminium.


My PlanedennCONSEILS PRATIQUES:

Quel que soit le revêtement PTFE ou céramique...

    •  Utilisez des ustensiles (cuillères, spatules...) en bois ou en silicone afin de ne pas dégrader le revêtement et de prolonger sa durée de vie.

    • N'utilisez jamais un couteau et ne coupez pas vos aliments à l'intérieur de votre ustensile.

    • Pour le nettoyage, frottez l'intérieur de votre ustensile avec une éponge douce du liquide vaisselle, et évitez surtout la partie  <<grattante >>

    • Enfin, dans vos placards, évitez d'empiler vos poêles, elles pourraient s'abimer. Et si vous manquez de place, installez un torchon ou une feuille d'essuie-tout entre chaque poêle ou casserole. Ces ustensiles peuvent être placés au lave-vaisselle.


Casserole en cuivre massif
 Casserole en cuivre massif, fabriqué en France
 
My planedenn site épuré et jolieL'INOX

Aujourd'hui, c'est l'inox qui a le vent en poupe. Oui mais pas n'importe lequel. Il faut choisir l'inox 18/ qui est un alliage d'acier (fer et carbone), de 18% de chrome et de 10% de nickel. Ce matériau présente l'avantage d’être solide ,il ne craint pas les rayures, esthétique, facile à nettoyer et ne présente aucun risque pour la santé car l'inox 18/10 est inerte vis-à-vis des aliments. Souvent, les garanties proposés par les fabricants sont de vingt-cinq ans, un vrai gage de solidité et de résistance au temps.
Boutique épuré jolie aux icône natureQuelques conseils avant de choisir:

  • L'inconvénient de l'inox c'est sa mauvaise conductivité de la chaleur. C'est pourquoi les fonds des ustensiles en inox comportent généralement plusieurs couches qui permettent de combiner les propriétés de plusieurs matériaux. Afin de mieux distribuer la chaleur, on ajoute à l'inox une épaisseur d'aluminium. Lorsque l'aluminium est présent jusqu'au bord de l'ustensile, la diffusion devient optimale. Ainsi, il est fréquent de trouver un fond triple épaisseur inox/aluminium/inox de 6 ou 8mm, ce qui garantit un produit de qualité en ce qui concerne la diffusion de la chaleur et donc une économie d'énergie. Sur les ustensiles trop bon marché, les fonds ne sont pas assez épais et subissent une déformation à la chaleur, ce qui ne rend pas optimale la diffusion de la chaleur et donc augmente la consommation d'énergie.

  • L'utilisation de l'inox nécessite un préchauffage indispensable à la réussite de votre cuisson: après deux ou trois minutes, faire le test de la goutte d'eau: il suffit de projeter des gouttes d'eau dans votre poêle inox chaude. Si les gouttes s'évaporent, la poêle inox n'est pas à la bonne température, elle n'est pas assez chaude. Si elles roulent comme une bille, c'est à bonne température. Vous pouvez alors cuisiner sans matières grasses.

  • Certains aliments nécessitent obligatoirement d'ajouter de la matière grasse: les œufs, les pommes de terre et le poisson. Par exemple, pour les œufs sur le plat, il faut mettre un peu de matière grasse dans la poêle et chauffer quelques minutes à feu doux avant d'y ajouter les œufs.

  • Il est important de choisir des ustensiles de bonne qualité et d'éviter les trop bonnes affaires qui risquent de s'avérer peu solides et qui devront être remplacées rapidement.

  • Les ustensiles en inox s'entretiennent d'autant plus facilement qu'il n'ont aucun revêtement. Vous pouvez les passer au lave-vaisselle ou les nettoyer à la main même avec une éponge à gratter pas trop agressive. Le mieux est de nettoyer votre ustensile en inox rapidement après la cuisson pour éviter que les aliments ne collent et que le nettoyage ne devienne difficile. Enfin, les fabricants proposent des produits d'entretien pour inox qui vous permettront de conserver l'aspect initial de vos ustensiles.

  • Si le fond est encapsulé, cela signifie que l'aluminium est "caché" et qu'il ne risque pas d’être attaqué par les détergents.

icône feuille nature pour la boutique My PlanedennACIER OU FONTE: QUELLE DIFFÉRENCE?

L'acier c'est du fer additionné de carbone depuis un taux proche de 0% jusqu'à environ 2%. Au-delà on parle de fonte. Les aciers peuvent etre alliés ou non. Il y a un alliage lorsque des éléments chimiques autres que le carbone sont additionnés au fer. C'est le cas de l'acier inoxydable qui contient en plus du carbone et du fer, du chrome et du nickel.

LES POÊLES A FOND "Gaufré":

Vous trouverez sur le marché des poêles à fond lisse et des poêles à fond gaufré comme une espèce de nid d'abeilles. Selon certains fabricants, ce fond initialement conçu pour diminuer le contact avec les matières grasses qui se mettent dans les alvéoles se révèle être plus difficile à nettoyer. Pour cette marque, il sera remplacé par des fonds lisses.

Retrouvez notre sélection de produits:
faitout tout en acier inoxydable durable et écologique fabriqué en Espagne

 
MIJOTEUSE multi usage en 18/10 acier inoxydable effet miroire garantie 25 ans

Mijoteuse ultra-résistante effet miroir "tout en acier inoxydable" 18/10 et couvert en verre durable, écologique et sain. Fabriqué en Allemagne


Source: retrouvez le livre complet les cuisons plus saines "Le bon choix pour cuisiner" de Juliette POUYAT

My Planedenn est une boutique engagé et zéro-déchet implanter en France issue de l'ESS

Pesticides, nitrates, bactéries, virus, l'eau que nous buvons est-elle saine?

Des filtres à eau efficaces pour épurer l'eau

Pesticides, nitrates, bactéries, virus... la qualité de l'eau laisse parfois à désirer. Même en France, le traitement où le traitement de l'eau bénéficie de technologies de pointes, les consommateurs ne sont pas à l'abri d' une contamination qui dépasse les normes sanitaires. C'est le cas en Bretagne avec les nitrates mais aussi dans la région centre avec les pesticides, ou dans le nord avec l'arsenic et les métaux lourd ... Si l'on ajoute à cela que près de la moitié des Français se plaignent du goût de l'eau (chlore et calcaire), on comprends mieux leur attirance pour l'eau en bouteilles.
Traiter l'eau chez soi 

Depuis 15 ans, les Français consomment chaque année 100 millions de litres d' eau minérale de plus! D' où la progression des appareils qui permettent de traiter l'eau chez soi. Ce marché a enregistré une croissance de 30 % par an en 1997 et 1998. De la simple carafe avec un filtre à charbon actif jusqu' aux systèmes de traitement raccordées au réseau, on peut éliminer le mauvais goût de chlore, le calcaire et même les polluants.
Qu'elles est le plus efficace?

Face à la panoplie d' appareils proposés, existe-t'il des systèmes plus efficaces que d'autres? En fait, tout dépend de la qualité de l'eau que l'on veut obtenir et du prix que l'on peut payer.
Le plus performant: l'osmoseur, il s'agit du même matériel que celui utilisé par les industriels mais en miniature. Le principe? Une grosse Bonbonne placée sous l'évier, branchée directement sur le réseau, permet d'épurer jusqu'à 40l d'eau par jour. Pour résumer, l'eau passe par des membranes perméables uniquement au liquide et non aux impuretés. Une fois filtrés, elle est stockée dans un réservoir sous pression, puis raccordée à un deuxième robinet situé sur l'évier. Quant aux impuretés, elles sont rejetées directement à l'égout sans risque de contamination (source: maison BIO de Julien Fouin).
 

Cuisiner zéro-déchet, ne jetez plus vos bananes trop mûres

Comment gaspiller le moins de nourriture?

Grâce à quelques gestes simples et un peu d' organisation, vous deviendrez plus efficace, vous cuisinerez mieux et vous réduirez vos déchets alimentaires. Être un bon cuisinier, cela ne se résume pas à suivre une recette. C'est aussi apprendre à utiliser au mieux les aliments, qu' il s'agisse de betteraves que vous jetez systématiquement (ou que vous demandez au marchand de couper).

Quelques conseils ->ACHETER LOCAL et de saison, choisir des produits imparfaits -> PRÉVOIR ses repas et ses menus -> RANGER intelligemment, retirer l'emballage, utiliser les bocaux, refermer les sachets -> CONGELER et mettre en conserve -> GARDER les restes les réutiliser. 

Le BANANA BREAD aux bananes trop mûres 

temps de préparation 15 minutes, cuisson 45-50 minutes

  •  2 grosses bananes trop mures, écrasées;
  • 210 g de farine avec levure incorporée 150 grammes de sucres roux
  • 1/2 cuillerée à café de bicarbonate de sodium;
  • 125 grammes de beurre fondu, plus un peu pour le moule;
  • 2 œufs;
  • 60 ml de lait;
  • 1 cuillerée à café d'extrait de vanille.

 

Technique: 

Préchauffer le four à 160 °C et graissez un moule à cake de 23 cm. Mélanger la farine, le sucre et le bicarbonate dans un saladier. Dans un autre saladier, mélanger le beurre, les oeufs, le lait, la vanille et les bananes écrasées.
Faites un puits au centre des ingrédients secs et versez la préparation humide dans le puits. Mélanger. Verser la pâte dans le moule et faites cuire le cake 45 à 50 minutes, jusqu'à ce qu'un couteau piqué au centre ressorte propre. Laissez refroidir 5 minutes puis démoulez.
(Source: cuisiner zéro-déchet de Glovanna Torrico & Ameliz Wasiliew)

 

Je désire me faire accompagner pour construire ma maison écologique

formation et mise en réseau de familles porteuses de projet d'habitat écologique
_
Aujourd'hui la famille souhaitant un mode d'habitat écologique est en grande demande d'information et de soutien pour mener à bien son projet. L'association Empreinte crée pour elle des rencontres avec d'autres porteurs de projet, l'aide à assumer ses convictions et à faire ses choix. Développant progressivement son réseau de connaissance et d' entraide, cette famille trouvera un soutien moral et conservera sa motivation durant les différentes phases de son projet d'habitat écologique.
Les problématique et objectifs
_
Si une famille a la motivation de vivre dans un habitat conçu et construit écologiquement, elle a peu d'outils et de ressources à sa disposition pour l'aider dans son projet. Elle  a généralement un budget restreint (ou au mieux similaire à un budget de projet conventionnel) et est souvent isolée socialement dans cette démarche, ce qui constitue une cause importante d' abandon du volet écologique de son projet. Des réunions informelles organisées sur des thèmes proches avaient démontré l'indispensable besoin d'échanges et de soutien moral au delà des aspects techniques. Sur ce constat, l'association Empreinte s'est créée et à cherché à multiplier les occasions de rencontres et de partage d'expériences pour le développement de l'habitat écologique et la création de réseaux d'échanges locaux.
Mise en pratique
_
Un outil simple et efficace est la visite de maisons écologiques. Durant ces visites, le propriétaire présente son projet, depuis la conception jusqu' à l'achèvement (ou son état actuel car les maisons peuvent être finies ou encore en chantier). Il décrit les aspects techniques qu'il maîtrise et bénéficie au besoin du support de l'animateur de l'association. Celui-ci veille aux bonnes conditions de la visite et anime les échanges de questions et réponses. Les visiteurs rencontrent d'autres particuliers et d'autres expériences, ils découvrent les matériaux et les techniques en dehors d'un contexte commercial. Une journée de visite est prévue chaque mois. En complément des visites, des soirées ouvertes sont régulièrement organisées. Ce sont des moments d'échanges thématiques et de rencontres d'autres porteurs de projet, ouvertes à toutes personnes intéressée, adhérente ou non.
L'association organise régulièrement des formations pratiques et théoriques permettant de s'impliquer dans son projet dès la conception et d'envisager une part d'auto-construction. Les adhérents bénéficient de mails d'informations spécialisées. Ils ont aussi la possibilité de passer des annonces ou de diffuser de l'information concernant leur propre chantier via le site de l'association.
( Association Empreinte, Lieudit clédy, sources: Économie sociale et solidaire, Éco-construction et Éco-habitat).
Conseils pour construire un habitat écologique

Comment installer sa maison dans un environnement sain?

L'influence du sous-sol sur le bâtiment

On oublie trop souvent de penser à la qualité des sols, aux usines ou aux infrastructures de transports qui se trouvent à proximité du terrain que l' on a choisi pour s'installer.

De même, on oublie que 17 000 communes de France sont sujettes à des risques naturels:

    • Inondations;
    • Incendie;
    • Glissement de terrain;
    • Avalanche;
    • Tremblement de terre;

    Avant d'acquérir un terrain, il est donc préférable de se renseigner, auprès de la mairie pour savoir si le Plan d'occupation des sols (POS) indique des zones inondables ou dangereuses. Il suffit pour cela de demander un certificat d'urbanisme. Être bien informé permet d' éviter ou de limiter certaines pollutions présentes dans le sol et donc de réduire les risques dommageables à notre santé

    Prévenir les risques

    Depuis 1995, l' État impose aux communes ou les risques sont importants de réaliser un Plan de prévention des risques (PPR). Celui-ci doit découper en plusieurs zones le territoire de la commune pour informer le citoyen des dangers éventuels et empêcher tout type de construction sur des terrains à risque.

    Rappelons que 80 % des constructions réalisées sur des zones inondables l'ont été au cours de ces quarante dernières années!

     

    La radioactivité naturelle

    C'est la première source d'irradiation de l'homme. Principal coupable: le radon, un gaz radioactif naturel, présent partout à la surface de la terre. Inodore et incolore, le radon provient de la désintégration de l'uranium de la croûte terrestre. Depuis 1987, il est classé comme cancérigène pulmonaire par le Centre international de la recherche sur le cancer. En France, le radon serait la deuxième cause de cancer du poumon après le tabac. Il pénètre dans les maisons par les fissures et les passages de canalisation et se fixe sur des poussières microscopiques qui irradient ensuite les voies respiratoires des habitants.

    Comment mesurer la radioactivité naturelles?

    Il suffit de se procurer un dosimètre, c'est à dire un appareil qui compte le nombre de particules radioactives contenu dans chaque mètre cuve d'air. Pour obtenir un dosimètre, il faut se renseigner auprès de l' Institut de protection et de sêreté nucléaire (ISPN).

    (Source: Maisons BIO de Julien Fouin)